Histoire

Histoire

L’origine de l’histoire de Pastas Alimenticias Romero S.A. date de 1926 quand D. Manuel Romero Marqués crée l’entreprise sous le nom de La competidora: Pastas para sopa . Il s’agissait plutôt d’un petit atelier dans lequel, à partir de systèmes de production très artisans, on obtenait une réduite production quotidienne.

Primeras trabajadoras de Pastas RomeroLe fondateur à côté des premières travailleusesAntigua Fábrica Pastas Romero1ère Usine de production de Pâtes RomeroMáquina Antigua Fábrica Pastas Romero1ère Machine de Production de Pâtes

En 1930 à cause de l’augment de la demande de pâtes alimentaires, Manuel Romero décide de construire une nouvelle usine et d’introduire la technologie de l’époque.

L’année 1943 il achète la première ligne de production automatique. Pendant cette période, Manuel Romero ne limite pas les moyens ni les ressources économiques puisqu’il considère fondamental le fait d’incorporer, au processus de production, des nouvelles technologies afin d’acquérir le succès de son entreprise.

En el año 1950, ses enfants Manuel et José se sont chargés de l’entreprise, de sorte que la cession de pouvoir de la première à la deuxième génération s’est accomplie.

Pendant l’année 1969, en voyant la croissance du secteur en Espagne et en observant l’actuation stratégique des principales entreprises de pâtes alimentaires en Italie, la famille Romero se demande sur le besoin de la construction d’une nouvelle usine de production plus moderne. Une possibilité pouvait être celle de déplacer l’usine familiale dans une zone industrielle à Saragosse puisque l’endroit était fourni d’une meilleure infrastructure, la communication était plus facile et il était plus proche des consommateurs. Malgré la viabilité économique et commerciale de la proposition, ils ont décidé de maintenir les postes, dont la plupart étaient occupés par des habitants du village de Daroca et de la région.

En 1970 la capacité de production de l’usine était de 25.000 Kilogrammes par jour. Au début des années 70, des changements technologiques très importants se sont produits et les frères Romero ont décidé, sous la supervision de leur père, de les adopter. De sorte que, en les introduisant, les lignes de production à séchage statique ont été substituées par les lignes de production à séchage continu. Vers le milieu des années soixante-dix, on assiste à l’apparition des lignes de production de séchage à hautes températures, à l’automatisation totale des procès productifs et à l’augmentation de la capacité de fabrication des lignes de production. Ceci révolutionne la conception du commerce des pâtes alimentaires comme c’était aperçu jusqu’au moment. Ces changements techniques, ajoutés à l’accroissement de la compétence dans le secteur des pâtes alimentaires dû à la création de nouvelles compagnies, font que Manuel Romero s’oblige à s’adapter aux nouveaux temps. Ainsi, l’entreprise fait des nouveaux investissements en installant une des premières lignes continues de pâtes longues en Espagne et en affrontant le futur d’une façon rapide et décidée, considérant toujours l’innovation technologique comme un élément clé du succès de l’entreprise.

En 1980, l’entreprise Manuel Romero devient une société anonyme et on assiste à un changement de nom, Pastas Alimenticias Romero S.A., et à l’incorporation de Francisco Javier Romero Inigo, le petit-fils de Manuel Romero. Cependant, il ne sera que 10 ans après, en 1990, que la troisième génération prend la tête de l’usine. Cette même année, la compagnie a 40 employés et sa capacité de fabrication est de 80.000 kilos par jour.

Pendant ces ans et pourtant il n’occupe aucun poste dans la direction, Manuel Romero continue à être vinculé à la compagnie. Encore plus, lors de ses derniers jours de vie il ne cesse pas de se promener par l’usine tout en parlant avec les employés et en observant comment évolue la société. Manuel Romero décède à Daroca en 1989.